L'eau à Aquae Segetae

Au n° 9 de l'avenue thermale il est encore possible de lire "Source minérale La Romaine".

 

Ces lettres peintes sur le mur d'une propriété privée nous indiquent l'endroit où les Moingtais vinrent jusqu'en 1972 puiser une eau gazeuse. On arrêta l'exploitation de cette source qui était devenue insalubre par suite d'un entretien insuffisant sans doute.

L'existence de cette source et le nom de "Romaine" nous invitent à penser que déjà dans l'Antiquité jaillissait à Moingt une eau gazeuse dont les propiétés pouvaient être thérapeutiques. On n'a pas retrouvé la source antique, on a seulement repéré une canalisation d'alimentation non loin de la chapelle.

On sait que dans les temps modernes on connaissait deux sources: la Romaine et celle des Ladres, mentionnées notamment en 1778 par le docteur Marin Richard de Laprade (Analyse et vertus des eaux minérales du Forez et de quelques autres sources) et en 1818 par Duplessis. En 1858 Auguste Bernard, dans sa Description du pays des Ségusiaves, décrit un bassin cubique. Actuellement on ne peut que faire des hypothèses sur l'emplacement de la source antique: Philippe Thirion en 1993 a trouvé une maçonnerie "dont le parement, construit en tranchée étroite contre le substrat et suivi sur plus de six mètres, évoquait le parement exterieur d’une canalisation maçonnée (fig. 98a)." "De surcroît l’extrémité détruite laissait sourdre une eau pétillante (eau minérale ?). Les investigations de ce secteur furent malheureusement interrompues par un gros orage puis l’arrivée d’eaux fétides". Philippe Thirion pensait que la parement maçonné pouvait être celui d'une canalisation alimentant en eau minérale un bassin ou une fontaine plutôt qu'une source. 

Rapport Thirion, (Lyon, 2011)fig 98a

En 2007, lors de fouilles consécutives à la création d'un bassin d'orage, une analyse d'eau a montré des similitudes avec la source Parot. (Voir le rapport Archeodunum page 33 http://www.archeodunum.ch/FILES/mc7/file_86_pdf.pdf )
On peut dire que l'eau de la source antique était sans doute une eau alcalino-gazeuse, chargée en carbonates de soude, de magnésie et de fer, comparable à celle de la source Parot. 

http://www.patrimoine.rhonealpes.fr/dossier/usine-de-mise-en-bouteilles-des-eaux-minerales-source-dite-la-fonfort-ou-la-romaine-ou-fontaine-des-ladres/eda8e1da-0b56-4048-9670-8d49096d45c4 .

Aujourd'hui le site est environné d'eau avec une nappe phréatique haute qui endommage d'ailleurs l'édifice: à l'ouest voies et constructions modernes empêchent l'épanchement naturel des eaux.